Nos framboises

Nos variétés

Nous cultivons plusieurs variétés de framboisiers remontants et non remontants pour le plus grand plaisir de tous, c'est-à-dire que nous vous offrons ce succulent petit fruit au kiosque pour la vente ainsi que pour l’auto- cueillette du début juin jusqu’à la fin septembre.  Nos différentes variétés sauront vous plaire tout au long de la saison estivale.

En plus de la framboise rouge, nous produisons depuis 2009 une variété de framboise noire qui  n’a rien à voir avec la mûre et qui se cueille en juillet. La période de récolte est notamment assez courte car elle ne dure     qu`environs trois semaines.

Framboise ou mûre?

Une différence fondamentale distingue les deux fruits. La mûre conserve son réceptacle lors de la cueillette. Celui de la framboise reste accroché au plant laissant le centre     du fruit creux. Les framboises aussi bien que  les mûres peuvent être rouges, noires ou pourpres.

En période de fructification plusieurs clients tentent de cueillir ces petits fruits (framboise noire) car son apparence est identique à la framboise rouge d'où sa couleur première avant de passer au stade du violet et enfin du noir. Mais heureusement il nous est impossible de la cueillir car elle est bien prise au plant et ne se détache pas de celui- ci avant d’être mûrie à point.

 

 

 
 
La framboise noire en début de récolte
 
Le goût de ce petit fruit est très surprenant et il ne faut pas s’attendre à la saveur d’une framboise rouge. Assez sucrée lorsque mûre, la saveur de la framboise noire est partagée entre la framboise rouge et la fraise. Il est primordial de bien cueillir cette variété quand le fruit est très noir, car lorsquìl n’est pas à point il sera de couleur violet,  « très sur et amer ».
 
Si cueillie avant le temps, vous n’aurez donc pas eu le plaisir de profiter pleinement de la saveur de cette formidable framboise qui fait maintenant partie de nos coups de coeur. La framboise noire est très recherchée pour faire entre autre des confitures et des pâtisseries.
 
Pour nous la famille Roy, en salade, avec des cubes de poulet et des amandes, rehaussé d’une vinaigrette balsamique
c’est un vrai régal !
 
Ses utilisations
 

On retrouve la framboise sous plusieurs couleurs, grosseurs, textures et saveurs. Il est préférable de choisir des fruits fermes, d'une belle couleur brillante. C'est un fruit fragile qui nécessite d'être manipulé avec précaution. Il faut éviter de laver les framboises car l’eau les fait ramollir. Il suffit de les secouer simplement sur un linge humide pour les nettoyer et déloger les insectes qui peuvent parfois s’introduire à l'intérieur. En revanche elle se congèle très bien ce qui lui vaut d'être utilisé en pâtisserie tout au long       de l'année.

 
 
Ces fruits frais peuvent être consommés nature, en salade, avec de la crème ou comme ingrédient pour des desserts légers. On peut aussi confectionner des coulis, des sirops, des gelées, des confitures, des sorbets, etc. La framboise peut également se vinifier, on retrouve des traditions de vin de framboise en Bourgogne et en Suisse. On fabrique aussi plusieurs variétés des vinaigres de framboise.

Propriétés et bienfaits

Les propriétés nutritionnelles de la framboise sont proches de celles de la fraise. Elles sont riches en  vitamine A, C et K et contiennent un bon nombre de sels minéraux en particulier le potassium, le magnésium, le manganèse et le fer. Leur forte teneur en antioxydants contribue à prévenir les maladies cardiovasculaires, les cancers, diverses inflammations et maladies chroniques.

Plus les framboises sont foncées, plus elles ont une grande capacité antioxydante.

 Des fibres efficaces

Les fibres de la framboise ont une action marquée sur le fonctionnement des intestins. Ses petits grains riches en cellulose accélèrent le transit et permettent de lutter efficacement contre une tendance à la constipation.  

En cas de fragilité de la muqueuse intestinale ou de présence de diverticules, il est préférable de consommer les framboises sous forme de coulis passé au tamis fin. On élimine ainsi les grains qui seraient trop irritants tout en conservant néanmoins le bénéfice des autres fibres solubles du fruit, en particulier de la pectine aux propriétés régulatrices et adoucissantes.

Comments